MATHIEU MATEGOT

Hongrie/France

(1910-2001)

 

designer Mathieu Matégot

Après des études aux Beaux Arts de Budapest, Mathieu Matégot s’installe en France en 1931 où il exerce différents métiers: créateur de décors pour les Folies Bergères, étalagiste pour les galeries Lafayette, styliste pour des maisons de couture parisiennes. Engagé volontaire dans l’armée française lors de la 2nd guerre mondiale, il est fait prisonnier puis libéré en 1945. A son retour à Paris, il développe un atelier de création de mobilier de structure artisanale. Son activité de designer couvre une période relativement courte, allant jusqu’au début des années 60. Durant celle-ci, il crée notamment la chaise tripode « nagasaki »(1954), et le fauteuil « copacabana »(1955) qui font partie aujourd’hui pour l’une, de la collection de design du Musée des Arts décoratifs et pour l’autre, de la collection de design du centre Georges Pompidou. Ces deux pièces réalisées en tube d’acier et tôle perforée, matériau que Mathieu Matégot a été l’un des premier à utiliser, sont particulièrement représentatives de son travail. Pendant cette décennie, il exécute également de nombreux chantiers de décoration en France et à l’étranger: Hôtel de France à Conakry (1951), Drugstore Publicis et Maison de l’ORTF à Paris (1962).

table domino Mathieu Mategot

DU MÊME DESIGNER :

Lit de repos

MATHIEU MATÉGOT1960

Chaises Nagasaki

MATHIEU MATÉGOT 1954

Fauteuils Santiago

MATHIEU MATÉGOT 1954-1955

Rare table basse Java

MATHIEU MATEGOT 1955

Deux étagères Dedal

MATHIEU MATÉGOT 1956

Rare table basse

MATHIEU MATÉGOT 1956
Tables basses tripodes

TABLES DOMINO

MATHIEU MATEGOT 1955
Table basse Mategot

TABLE BASSE

MATHIEU MATEGOT 1958/1959
Etagères Dedal Matégot

ÉTAGÈRES DÉDAL

MATHIEU MATEGOT 1956
Porte revue Matégot

PORTE REVUES

MATHIEU MATEGOT1955