HARRY MORGAN

Né le 30 novembre 1990
Royaume-Uni

« L’utilisation du verre dans mon travail s’inspire de l’ancienne technique de soufflage du verre à la vénitienne appelée la « murrine » où chaque tige ou fil de verre est individuellement tiré à la main d’un four. Le verre est ensuite disposé dans une structure séquentielle et coulé dans du béton ou du métal précieux, ce qui les lie comme un seul objet. »

• Harry Morgan •

Depuis l’obtention de son diplôme au Edinburgh College of Art en 2014, Morgan a largement exposé au Royaume-Uni et à l’étranger, notamment en République tchèque, en Espagne, en Suède, au Danemark, à Dubaï et aux États-Unis.

Il a remporté plusieurs prix, notamment le prix du talent émergent à la Biennale du verre britannique 2015.
Au cours des dernières années, Harry Morgan a représenté le Royaume-Uni à l’European Glass Context à Borholm au Danemark et au Prix européen des arts appliqués à Mons en Belgique.

Le travail de Harry Morgan est connu pour son mariage inhabituel de matériaux et son approche expérimentale des processus traditionnels. Référencement de techniques et d’histoires anciennes telles que le soufflage de verre vénitien et l’architecture brutaliste. Il conteste les connotations derrière les matériaux. Bien qu’ils soient composés des mêmes éléments, le verre et le béton apparaissent comme des matériaux en conflit. Le verre reflète l’ambiguïté et l’intangibilité. En contraste, le béton est brutalement physique.

Artiste contemporain émergent, il est l’un des prodiges de son temps, un artiste qu’il faut suivre, sans conteste l’un des plus prometteurs de sa génération. Preuve en est, son travail est déjà conservé dans les collections permanentes du Victoria & Albert Museum de Londres et du musée européen du verre moderne à Coburg en Allemagne.

Pour son édition 2019, Harry Morgan était sélectionné pour le prestigieux Loewe Craft Prize. Créé en 2017 par la Loewe Foundation, le prix vise à soutenir des artistes internationaux dont le travail contribue à façonner le dialogue autour de l’artisanat contemporain.
Le verdict est tombé le 27 juin 2019 : Le jury du Loewe Craft Prize a donné à Harry Morgan une mention spéciale grâce à sa sculpture monolithique. Consécration pour un jeune artiste, cette récompense confirme sa place montante au sein du paysage de l’art contemporain d’aujourd’hui.

WA Design Gallery avait senti le potentiel de ce jeune artiste anglais : à l’occasion du PAD Paris 2019 en avril 2019, WA Design Gallery a présenté en exclusivité le travail d’Harry Morgan, avec des pièces uniques, créées pour l’occasion, à découvrir dans notre catalogue •

CATALOGUE :

Sculptures monolithiques

HARRY MORGAN2019