CHARLOTTE PERRIAND

1903-1999
France

« L’important ce n’est pas l’objet, mais l’homme. »

• Charlotte Perriand •

Charlotte Perriand est l’une des figures les plus importantes de la Modernité au XXe siècle, dans les domaines de l’architecture et du design. Connue et reconnue à l’international pour la conception de mobilier, elle s’est largement illustrée grâce à des créations emblématiques : de ses tables de formes libres à ses bibliothèque nuages, en passant par ses assises, son travail est inspiré de la nature.
Diplômée de la prestigieuse École de l’Union Centrale des Arts Décoratifs en 1925, elle installe son atelier dans le quartier de Saint-Sulpice à Paris (France) avant d’intégrer l’agence de Le Corbusier et Pierre Jeanneret, où elle crée du mobilier en métal tubulaire désormais célèbre à l’instar de la chaise longue B306 (devenue LC4) ou le fauteuil pivotant LC7. 

Le très remarqué « bar sous les toits » de son appartement parisien lance sa carrière personnelle et la met sur le devant de la scène. Ses participations répétées aux Salons des Artistes Décorateurs font sa renommée. Membre fondateur de l’Union des Artistes Modernes, UAM, et éminente représentante de ce mouvement emblématique du XXe siècle, elle prône une dimension humaine et fonctionnelle du mobilier en adéquation avec la fonction.
Son voyage au Japon est un véritable tournant dans sa vie et sa carrière : grâce à l’impulsion de son ami Junzo Sakakura qu’elle avait rencontré chez Le Corbusier, elle est invitée en tant que conseillère culturelle auprès du Ministère du commerce. Elle y découvre la culture japonaise et ses traditions : le travail du bois et du bambou, une simplicité et une épure de conception. L’impact sur Charlotte Perriand est immense : elle ramène dans ses bagages un style de vie, un art souple où la nature est omniprésente, un art pur à mi chemin entre industrie et tradition.
Représentée par le très réputé Steph Simon chez qui le tout Paris se presse, ses œuvres, s’attachant aux formes et aux volumes essentiels, font sensation. L’être humain est au centre de la vision que Charlotte Perriand a de son métier : sa grande force réside dans l’attention qu’elle porte à la dimension sociale de son art. Elle travaille avec l’Équipement de la Maison pour le plus grand nombre, conçoit des complexes de loisirs pour les sports d’hiver (Les Arcs), participe à la conception de logements comme à la Cité Universitaire de Paris (les bibliothèques des Maison du Mexique et de la Tunisie). Son art puissant est parfaitement reconnaissable irrigue encore aujourd’hui toute une génération de designers. 

Longtemps mise de côté par l’histoire du design – comme de nombreuses femmes – et absorbée par la notoriété de le Corbusier et Jean Prouvé, son œuvre est pourtant capitale. Les travaux de Jacques Barsac et les expositions, dont la dernière en date à la Fondation Louis Vuitton à Paris en 2019, rendent enfin hommage à son génie, son inventivité et la beauté de ses créations. Vivre avec les meubles de Charlotte Perriand c’est s’envelopper dans son monde, un monde où la qualité de vie est primordiale, où la beauté simple des formes est souveraine •

CATALOGUE :

Chaise Ombre

CHARLOTTE PERRIAND1990

Chaise Ombre

CHARLOTTE PERRIAND1990

Tabourets Berger

CHARLOTTE PERRIAND 1956

Tabouret Berger

CHARLOTTE PERRIAND 1956

Enfilade Cansado

CHARLOTTE PERRIAND1958

Appliques CP1 noires

CHARLOTTE PERRIAND 1963

Appliques CP1 doubles noires

CHARLOTTE PERRIAND 1963

Appliques CP1 rouges

CHARLOTTE PERRIAND 1963

Banquette Cansado

CHARLOTTE PERRIAND1958

Tabouret Sandoz

CHARLOTTE PERRIAND1962

Tabourets Berger

CHARLOTTE PERRIAND1956

Chauffeuses pour les Arcs

CHARLOTTE PERRIAND1968

Tabourets Sandoz

CHARLOTTE PERRIAND1962

Paire de tabourets Berger

CHARLOTTE PERRIAND 1956

Tabouret Massue

CHARLOTTE PERRIAND1966